Pour ne pas être limité(e) dans vos objectifs, bénéficiez de l'expertise de SAWONDO sur la diététique bio et les soins naturels du sportif. Sur notre blog éco-sportif, profitez de toutes nos astuces et conseils sur mesure !

Pour ne pas être limité(e) dans vos objectifs, bénéficiez de l'expertise de SAWONDO sur la diététique bio et les soins naturels du sportif. Sur notre blog éco-sportif, profitez de toutes nos astuces et conseils sur mesure !

Au secours des pieds échauffés !

22 Août 2013 | par Lily |

Au secours des pieds échauffés !

La semaine passée, dédiée au cyclotourisme et sur laquelle SAWONDO exposait, a vu défiler des milliers de sportifs séniors autour de la Loire, le pied sur la pédale. Avec le vélo, les séniors s'offrent une cure de jouvence ! Entraînés et bien équipés, à en croire leur entrain, le vélo, c'est avant tout une histoire de passion ! Facile ? Ca dépend pour qui ...

Plusieurs sont revenus de leur sortie en vélo sur la pointe des pieds, en m'interrogeant sur un sujet brûlant "Aïe, j'ai les pieds qui me chauffent !!! J’ai comme des fourmis au niveau des orteils et même pire, j'ai des crampes aux pieds qui me brûlent quand je fais du vélo. Avez-vous une solution?"
Une véritable plaie, aggravée par la forte chaleur estivale et qui touchent de nombreux cyclistes de plus en plus tôt. Pourquoi et comment y remédier ?

De toute évidence, le mieux sera de consulter un podologue pour éviter que le problème ne se reproduise et pour vous conseiller sur l'équipement le plus adapté à la morphologie de vos pieds (serrage des chaussures, chaussettes de contention, semelle respirante) ou sur la position de vos cales ... Nous nous intéresserons ici uniquement aux soins externes pour préparer les pieds ou soulager rapidement les pieds "enflammés" ainsi qu'aux aspects de diététique pour atténuer le phénomène d'échauffement.
 
Pourquoi ce feu aux pieds ?

Pour résumer, lors de l'effort, l'énergie dépensée est transformée en chaleur et provoque une surchauffe des muscles, notamment des jambes et des pieds. Faute de propulsion contrairement à la course à pied, le retour veineux est moins bien relancé et les pieds ne peuvent plus se refroidir correctement.

La position assise ajoutée à la position du pied sur la pédale limitent également le retour veineux qui aura davantage tendance à se bloquer sous le pied, surtout si le cycliste présente déjà une faiblesse de la circulation veineuse (jambes lourdes, varices, oedemes) et donc une plus grande sensibilité aux pieds en feu.

L’excès de poids du cycliste, moins fréquente chez les sportifs professionnels que chez le niveau amateur, accentue la compression abdominale qui freine le retour veineux, et par conséquent augmente la sensation de brûlures aux pieds.

Que faire ?

1) Premiers soins

> Mettre les pieds à terre pour vous dégourdir les pieds.
> Vaporiser mollets et pieds avec le spray pour les pieds Sportique, simple d'emploi et à l’effet froid pour une sensation immédiate de fraîcheur bienfaisante. N'hésiter pas à le diffuser régulièrement sur les zones sensibles au cours de votre entraînement.
> Après l’effort, se doucher à l’eau froide et se masser les pieds avec le gel pieds Sportique ou le gel Pédifresh ou encore le baume du Suédois ou le baume de soin des Pyrénées ou le gel aloe vera. L'astuce : mettre le gel au frigo avant de s’en servir pour un effet frais encore plus intense et l’appliquer en massage de bas en haut. La texture gel se prête bien à la conservation au froid. La crème sani-pieds Weleda est aussi un soin fraîcheur particulièrement apprécié des sportifs.
> Lorsque vous êtes à la maison, placer vos jambes en position surélevée (à éviter si vous souffrez d’insuffisance cardiaque car cette position augmente le travail du cœur). Mettez-vous aussi au yoga et vous ressentirez vite les effets des postures inversées sur l'amélioration de la circulation sanguine.

 

2) Avant de reprendre le vélo

Préparer vos pieds avec la crème régulatrice transpiration pieds Argiletz ou la poudre régulatrice transpiration des pieds Argiletz (pour ceux qui ont tendance à transpirer beaucoup, cela va de soi) en prévention des échauffements.

 

3) Préférer une hygiène alimentaire qui favorise une bonne circulation sanguine 

Le constat est peu réjouissant : aujourd'hui, près de la moitié des femmes de plus de 40 ans souffrent de problèmes circulatoires et les hommes bien que moins touchés n'en restent pas moins concernés. Une de mes clientes me confiait récemment sur le salon : "je préfère être raisonnable et prendre une barre diététique chez vous plutôt que de craquer pour une crème glacée trop sucrée." Avec l'âge, il n'est jamais trop tard pour revoir son alimentation ! Et dès l'approche de la quarantaine, privilégier au maximum la qualité de votre assiette devient plus que nécessaire pour vous permettre de prévenir efficacement plutôt que de guérir sans certitude : pour cela, réduire le sucre, l'alcool, le café, le lait et les graisses saturées (viande, saucisson, rillettes, fromage, crème fraîche) font partie des bonnes habitudes à prendre. Au contraire, les vitamines et minéraux tonifient et protègent les veines. Alors boostez la part des :
> fruits riches en vitamine C aux vertus protectrices pour les vaisseaux (cassis, myrtilles, framboises, goji, grenade ou compote Grenade Acérola, raisin, agrumes …)
légumes colorés (betteraves, brocolis, carottes, tomates, poivrons …), ail et oignons
céréales complètes (Graines Express riz complet, Graines Express 4 céréales, Graines Express quinoa, sarrasin ...)

Vous ferez ainsi le plein en polyphénols = des anti-oxydants qui contribuent à maintenir en bon état les parois des veines. Quels compléments alimentaires pour renforcer la solidité des veines ? Les OPC de pépin de raisin ou de Pin, l'Acérola riche en vitamine C, l'extrait de Pépin de Pamplemousse riche en bioflavonoïdes, le pollen, chargé en anti-oxydants, favorise la circulation sanguine, le Silicium Organique qui améliore l'élasticité et la souplesse des vaisseaux sanguins.

> La chlorophylle, souvent associée au sang végétal de par sa structure moléculaire, a des effets très positifs sur la circulation sanguine. Où la trouve-t-on ? Dans les légumes verts, les graines germées, les herbes aromatiques (persil, ciboulette, basilic…) ainsi que dans les algues bleu-vert (laitue de mer, dulse, nori, wakamé, haricot de mer). A consommer crus de préférence. Comment prendre la chlorophylle en quantité suffisante ? En cure sous forme de boissons (Vital, jus d'Herbe d'Orge) ou de compléments alimentaires (Spiruline, Chlorella, Klamath…).

> Les Oméga 3 contribuent également à fluidifier le sang. Ces fameux acides gras essentiels sont apportés en quantité par les poissons gras (anchois, hareng, maquereau, sardine, saumon, foie de morue) mais vous pouvez aussi faire le plein d’Oméga 3 avec de l’huile de colza en assaisonnement et des noix. Quels compléments alimentaires pour fluidifier le sang ? Voir notre gamme d'Oméga 3 issus de poissons provenant de pêche durable ou de lin.

> Une alimentation riche en vitamines E et sélénium, puissants anti-oxydants, renforcera votre système veineux. La vitamine E se trouve surtout dans les noix, amandes et graines, les avocats, l'huile de germe de blé, l'huile de pépin de raisin ... Pour faire le plein de sélénium, le pollen ou la Noix du Brésil vous apportent les meilleures sources.

> Le Ginkgo Biloba, l’Hamamélis, le Marronnier d’Inde, la Vigne Rouge … sont des plantes veinotoniques qui augmentent la tonicité de la paroi veineuse et luttent contre les insuffisances circulatoires. 

4) Renforcer la micro-circulation avec les huiles essentielles

Les Huiles Essentielles sont particulièrement efficaces par voie locale : la Menthe Poivrée, le Cyprèsl’Hélichryse Italienne, le Romarin Camphré, l'Estragon, le Citron, le Pin Laricio … Vous pouvez mélanger quelques gouttes de 2 ou 3 huiles essentielles différentes avec de l’huile vierge de Calophylle Inophylle ou d'Arnica. Il est très intéressant d’associer les huiles essentielles entre elles car elles se complètent et agissent en synergie. A appliquer en massage sur les pieds avec le masseur palpé-drainant taille M plus adapté et dont les effets se ressentent instantanément pour désengorger l'afflux de sang au niveau des pieds.
Par voie interne, l'Hydrolat d'Hélichryse Italienne s'utilise dans le cas de troubles circulatoires.

Finalement, prêt à repartir le pied léger ?

 

Références : www.irbms.com

Vous aimez ? Partagez :

1 Commentaire

par Christiane, le 22/08/2013 à 23h09

En vacances a Marseille, j'ai apprécié recevoir cet article sur les pieds chauffés, sujet qui me concerne directement même si je ne pratique pas le vélo. J'ai testé des crèmes et huiles essentielles coup de fouet qui par leur effet cryogène soulagent vraiment les pieds échauffés. Les conseils diététiques sont de circonstance. Je vais tester quelques nouveau produits sawondo ...


Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir une adresse mail valide
Veuillez saisir un message

Retrouvez dans la boutique