Première commande -5% code REDUC5

×

Collagène entre mythes et réalité : distinguer le vrai du faux

mythes et verite sur le collagene
 
Si vous prenez soin de la santé de votre peau, il y a de fortes chances que vous ayez entendu parler des propriétés du collagène pour la santé. Il est même probable que vous consommiez déjà des capsules de collagène ou encore sous forme liquide, en boisson, ou que vous l'appliquiez sur votre peau en crème et lotion.
 

Savez-vous que les collagènes sont d'origine animale? C'est vrai. Les principaux types de collagène d'origine animale proviennent de sources marines et bovines, et selon beaucoup de marques, c'est la seule façon d'obtenir du collagène.

Et bien, ce n'est tout simplement pas vrai, et bon nombre des affirmations concernant le collagène d'origine animale ne sont pas aussi sincères qu'elles pourraient le sembler.

Dans cet article, nous vous proposons de démystifier les croyances les plus répandues sur le collagène et de fournir des informations basées sur des études scientifiques.

VRAI : Le collagène est une protéine structurelle clé. 

Le collagène soutient la structure de toutes nos cellules et c'est un élément important dans la prévention du vieillissement prématuré, le maintien de la santé et de la structure de nos os, articulations et intestins et aide à garder nos cheveux, notre peau et nos ongles en parfait état. Il est également important pour la fonction tendineuse, la réparation des tissus et la réduction de la perte de densité osseuse, en particulier chez les femmes.
 

VRAI : La production de collagène ralentit dans la vingtaine. 

La production de collagène dans le corps ralentit d'environ 1 % par an à partir de 20 ans.

Non seulement il y a un déclin naturel de la production de collagène à mesure que nous vieillissons, mais il existe d'autres facteurs qui peuvent modifier la capacité de notre corps à produire du collagène de haute qualité.
 
collagène végétal vs collagène animal quelle différence
 

L'exposition à la pollution de l'air, aux rayons UV et à la fumée de cigarette fait partie des facteurs qui peuvent affecter négativement les compléments de collagène, en raison de composés appelés radicaux libres. Ces radicaux libres, également appelés Formes Réactives de l’Oxygène (FRO), sont des molécules d’oxygène très réactives qui causent des dommages aux protéines, à l’ADN et aux membranes cellulaires. C'est pourquoi les compléments de collagène sont recommandés pour soutenir la production de collagène dans le corps (Knuutinen et al., 2002).

Faux : est-ce qu’appliquer un soin cosmetique contenant du collagène sur sa peau est la meilleure option pour rajeunir? 

L'un des mythes les plus courants dans le secteur des cosmétiques est que l'application à même la peau de Collagène peut directement apporter des réserves de collagène supplémentaires et rajeunir la peau.

mythes et verite sur le collagene est ce qu’appliquer un soin cosmetique contenant du collagène sur sa peau est la meilleure option pour rajeunir sa peau 
En réalité, la protéine de collagène présente dans les soins pour la peau a une taille moléculaire trop grande pour traverser la barrière de l’épiderme lorsqu'elle est appliquée sous forme de crème ou de sérum. Elle ne pénètre pas dans le derme (la couche intermédiaire de la peau), là où se trouvent les fibroblastes qui produisent le collagène pour maintenir la peau ferme, rebondie et souple. 

FAUX : le collagène en crème et le collagène en complément alimentaire ont les mêmes effets.

Le collagène en crème agit en surface pour améliorer l'hydratation de la peau juste quelques heures. La taille trop importante de la protéine ne lui permet pas de traverser la barrière de l’épiderme. Utiliser des soins formulés à base de collagène offre une action superficielle et localisée.
 
Le collagène en poudre est bénéfique à l’ensemble de votre corps (peau, articulations, cheveux). L'avantage du collagène à boire par rapport à une crème est qu'il est mieux absorbé et bien plus efficace puisqu’il atteint les couches plus profondes du derme. De plus, ses effets pour une belle peau ferme et lisse peuvent durer plusieurs semaines et mois.
 
Donc, si vous utilisez un produit de soin de la peau au collagène, il ne s'agit pas de rajouter du collagène à votre peau en externe, mais plutôt de fournir les bons ingrédients pro-collagène par voie interne qui vont stimuler la synthèse de collagène dans le derme (couche profonde de la peau) et aider à combler les rides.
 

FAUX : Le collagène animal est le moyen le plus efficace de prendre du collagène. 

Lorsque nous ingérons du collagène issu de source animale, notre corps ne le convertit pas instantanément en collagène utilisable par notre peau ni nos articulations.
 
collagene marin poisson en poudre peptan
 
En fait, il n'est même pas destiné à devenir du collagène - il pourrait tout aussi bien être transformé en un autre type de protéine ! En effet, le collagène animal doit être décomposé d'abord par le corps en acides aminés avant de pouvoir être reconstruit en autre chose (Choi et al., 2019).
 
Pourquoi le collagène doit-il être décomposé avant d'être utilisé? Le collagène marin et bovin n'est pas le même que le collagène humain. Quand on y pense, il parait évident qu'un œil de poisson ne fonctionne pas de manière particulièrement efficace sur une tête humaine. Leurs natures sont trop différentes. Et bien, c'est la même chose avec le collagène.

Prendre un supplément de collagène, c’est donc exactement comme consommer n’importe quelle protéine. On n’a aucune garantie sur la manière dont notre organisme l’utilisera. Ce qui signifie que le collagène animal n'est pas le seul moyen ni le moyen le plus efficace de prendre du collagène et c'est là que les collagènes à base de plantes ont un meilleur taux d'efficacité que ceux à base d'animaux. Les collagènes à base de plantes sont conçus pour garantir que les éléments constitutifs du collagène sont présents de manière à réellement créer du collagène dans le corps.

FAUX : Le collagène animal est supérieur au collagène végétal.

Le Collagène animal, un produit ultra-transformé

Les produits d'origine animale (viande, poisson) sont considérés comme les plus à risque sur le plan de l’hygiène alimentaire et c’est lié à la présence de bactéries responsables de la dégradation de l’aliment qui dégage cette odeur nauséabonde! C'est la raison pour laquelle le Collagène marin et bovin subissent un traitement thermique à très haute température qui détruit les bactéries et les microbes, les empêchant ainsi de dégrader le produit. Cette méthode permet de conserver le Collagène à température ambiante sur des durées de conservation longues.

Ce n’est pas sans conséquences. Les principaux effets négatifs des traitements thermiques sont :

  • la perte de qualité nutritionnelle
  • l’apparition de composés toxiques pour la santé qui induisent des dommages sur les cellules et les tissus!

Le Collagène marin est ensuite désodorisé pour ne pas sentir le poisson et hydrolysé par des procédés qui n’ont rien de naturel : traitement alcalin à la soude, extraction à l’acide, solvant ... Cette contamination par des intrants chimiques est idem pour le Collagène bovin.

Cet ingrédient clé qui fait défaut dans le Collagène animal

Si vous cherchez à stimuler la production de collagène, les antioxydants ont également un rôle à jouer ! Par exemple, la vitamine C est un ingrédient clé à rechercher. La vitamine C est essentielle dans le processus de synthèse du collagène.

Les collagènes végétaux contiennent généralement tous les autres nutriments dont votre corps a besoin pour aider à la production de collagène, tels que la vitamine C, le zinc et la silice.

vitamine C dans le collagene vegetal
Ces substances aident également à protéger le collagène de votre corps contre l'exposition aux radicaux libres et aux dommages oxydatifs (DePhillipo et al., 2018).

Ces anti-oxydants peuvent faire défaut dans les produits d'origine animale, ce qui signifie qu'ils ne peuvent pas produire des résultats similaires aux collagène à base de plantes.

FAUX : Le collagène animal est ECO-RESPONSABLE. 

Tout d'abord, lorsque nous disons « marin » et « bovin », nous entendons en fait les peaux, d’écailles, de nageoires, d’arêtes, de têtes ... des poissons et d’os, de sabots des vaches. Ceux-ci sont ensuite bouillis à des températures très élevées jusqu'à ce que la gélatine soit formée, puis traités jusqu'à ce que des peptides de collagène soient produits.

Les tissus d'origine animale utilisés pour le collagène sont souvent les sous-produits de l'élevage industriel, qui a un impact dévastateur sur l'environnement, contribue à la surpêche et à la destruction des paysages marins, et est responsable de grandes quantités d'émissions de CO2. Et il faut également tenir compte du stress auquel sont confrontés les animaux.

Ajoutez à cela que le chauffage à très haute température et le traitement de ces tissus animaux pour créer du collagène consomment de grandes quantités d'énergie, et le processus de création de collagène d'origine animale devient encore moins durable et moins économe en énergie que son "homologue" végétal (León-López et al., 2019).
 
Notre collagène végétal est l’option parfaite pour ceux qui souhaitent profiter des avantages d’une supplémentation en collagène sans compromettre l’environnement ou le bien-être des animaux.
 

FAUX : Le collagène animal est « naturel ». 

En fait, le collagène animal est plus susceptible d'être contaminé par des métaux lourds, des pesticides et d'autres contaminants. Les animaux d'élevage ingèrent des pesticides et des herbicides dans leur alimentation, reçoivent des injections d'hormones et d'antibiotiques et sont soumis à d'autres produits chimiques au cours de leur vie. Ces contaminants sont généralement stockés dans les parties du corps de l'animal utilisées dans la création de compléments de collagène (Clean Label Project, nd).

VRAI : Vous n'êtes pas obligé(e) de consommer et d'ingérer du collagène. Vous pouvez le produire vous-même !

Le meilleur collagène, c'est le vôtre!

Collagene vegetal poudre Vivo Life Sunwarrior sur Sawondo
Les collagènes à base de plantes ne contiennent pas de collagène. Oui mais ils ne contiennent que des ingrédients à base de plantes qui soutiennent la production continue de collagène par le corps.

En fournissant les acides aminés spécifiques dont votre corps a besoin pour créer son propre collagène, les compléments de collagène à base de plantes aident à stimuler la synthèse de collagène. C'est le processus par lequel le collagène est créé dans le corps.

En favorisant la synthèse du collagène, les collagènes végétaux peuvent améliorer la capacité naturelle du corps à créer son propre collagène et cibler les zones clés du corps où le collagène est nécessaire, comme les articulations et les tissus conjonctifs, que les collagènes d'origine animale peuvent ne pas être en mesure de réaliser (Wu, Cronin et Crane, 2022).

VRAI : Le booster de collagène à base de plantes de Vivo Life contient tout ce dont vous avez besoin pour créer un collagène de qualité supérieure ! 

Vous pourriez penser que tous les collagène à base de plantes sont les mêmes, mais certains sont nettement supérieurs aux autres en termes de qualité. Non seulement notre collagène à base de plantes a un profil d'acides aminés supérieur aux collagènes d'origine animale typiques, mais il est également testé par des tiers pour garantir l'absence d'herbicides, de métaux lourds et d'autres polluants qui pourraient être présents dans certains autres produits à base de plantes.

Comparaison entre le collagene vegetal Vivo life et le collagene marin et bovin
Il contient 25 g de protéines par portion, scientifiquement prouvées pour soutenir la production de collagène, ainsi que pour favoriser la santé des cheveux, peau et ongles.

Pour garantir un produit encore plus performant, nous avons inclus 240 mg d'acide hyaluronique ultra-pur par portion pour apporter des résultats concrets et visibles, ainsi que tous les nutriments dont vous avez besoin pour créer un collagène de qualité supérieure. Il contient également 600 mg d'extrait de silice de bambou, donnant à votre peau un coup de main pour retenir l'hydratation.

Collagene vegan vivo life chocolatSources:

León-López, A., Morales-Peñaloza, A., Martínez-Juárez, V.M., Vargas-Torres, A., Zeugolis, D.I. and Aguirre-Álvarez, G. (2019). Hydrolyzed Collagen—Sources and Applications. Molecules, 24(22), p.4031. doi:10.3390/molecules24224031. 

Knuutinen, A., Kokkonen, N., Risteli, J., Vähäkangas, K., Kallioinen, M., Salo, T., Sorsa, T. and Oikarinen, A. (2002). Smoking affects collagen synthesis and extracellular matrix turnover in human skin. The British Journal of Dermatology, [online] 146(4), pp.588–594. doi:10.1046/j.1365-2133.2002.04694.x.

DePhillipo, N.N., Aman, Z.S., Kennedy, M.I., Begley, J.P., Moatshe, G. and LaPrade, R.F. (2018). Efficacy of Vitamin C Supplementation on Collagen Synthesis and Oxidative Stress After Musculoskeletal Injuries: A Systematic Review. Orthopaedic Journal of Sports Medicine, [online] 6(10), p.232596711880454. doi:10.1177/2325967118804544.

www.organicconsumers.org. (n.d.). Consumer Beware: These Popular Collagen Supplements Contain Heavy Metals. [online] Available at: https://www.organicconsumers.org/blog/consumer-beware-these-popular-collagen-supplements-contain-heavy-metals

Clean Label Project. (n.d.). Collagen White Paper. [online] Available at: https://cleanlabelproject.org/collagen-white-paper/

Choi, F.D., Sung, C.T., Juhasz, M.L.W. and Mesinkovsk, N.A. (2019). Oral Collagen Supplementation: A Systematic Review of Dermatological Applications. Journal of drugs in dermatology: JDD, [online] 18(1), pp.9–16. Available at: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30681787/.

Wu, M. and Crane, J.S. (2019). Biochemistry, Collagen Synthesis. [online] Nih.gov. Available at: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK507709/.