Pour ne pas être limité(e) dans vos objectifs, bénéficiez de l'expertise de SAWONDO sur la diététique bio et les soins naturels du sportif. Sur notre blog éco-sportif, profitez de toutes nos astuces et conseils sur mesure !

Pour ne pas être limité(e) dans vos objectifs, bénéficiez de l'expertise de SAWONDO sur la diététique bio et les soins naturels du sportif. Sur notre blog éco-sportif, profitez de toutes nos astuces et conseils sur mesure !

Sportifs, soignez votre récupération !

18 Juillet 2013 | par Lily |

Sportifs, soignez votre récupération !

Ce mois de Juillet a démarré fort sur de très belles courses d’endurance à travers les massifs montagneux, vallées et lacs d'altitude des Pyrénées. Bravo à tous ceux et celles qui ont relevé les défis pour aller jusqu'au bout de leur effort ! Le plus dur a été fait, après autant ne pas passer à côté d'une bonne récupération ... bio et si méritée !

Au total, presque 3500 sportifs et athlètes de niveau mondial s’étaient donnés rendez-vous pour se mesurer sur le Trail de la Kilian’s Classik (course parrainée par Kilian Jornet considéré comme le meilleur spécialiste de Trail) ainsi que sur le Triathlon de l’extrême, l’Altriman, sur lesquels SAWONDO exposait.

Côté difficulté, les défis sportifs étaient de taille ! Sur le Trail, pas moins de 45 km de course avec un itinéraire à couper le souffle ! 
Dénivelé + : 1698 m
Hauteur maximale : 2581 m 

Quant à l’Altriman, le Triathlon réputé le plus physique au monde, on frôle les superlatifs !
Swim 3800m
Bike 200 km (Dénivelé positif : 5000 mètres)
Run 42,195 km

Au vu des écarts de température entre le jour et la nuit frisant les 20°C ! il était judicieux sur le Triathlon d'adapter votre boisson énergétique en fonction du climat. Avec MX3, vous avez la possibilité de vous hydrater grâce à leurs boissons très performantes et digestes, en sucré comme en salé. Avec Oxsitis, pas de prise de tête pour ajuster la concentration de votre boisson de l'effort selon la température extérieure. Leur gamme très technique couvre vos besoins d'hydratation sous tous les climats (chaud, froid, tempéré). En plus, les gels énergétiques Oxsitis peuvent être utilisés soit comme gels, soit comme boissons énergétiques. Pratique !

Avec une dépense énergétique énorme qui a mis à rude épreuve les organismes, les crampes n’ont pas épargné certains, en particulier sur la fin de la course. Que faire pour y remédier? Si la douleur persiste malgré les étirements, ayez le réflexe ‘huiles essentielles’ (leurs actifs extrêmement puissants vont traverser instantanément la peau pour agir localement sur l’inflammation) et apaisez votre douleur grâce à nos baumes naturels aux effets immédiats. En soin de 1ère urgence, vous pouvez appliquer au choix soit :
1) baume de massage Muscles & Articulations SPORTIQUE
2) baume des Druides DE SAINT HILAIRE
3) kit aromasport anti-crampe SAWONDO

Pour une efficacité renforcée, utilisez le masseur palpé-drainant BOULADO pour passer votre soin sur la jambe. Performant, simple d’utilisation, ergonomique et peu encombrant, celui-ci agit en chauffant activement la micro-circulation et en accélérant l’élimination des déchets métaboliques pour soulager rapidement l’inflammation. Mieux vaut éviter dans tous les cas que la crampe ne sévisse sur vos prochaines courses. Aussi en préventif, veillez à ne pas négliger l’apport en minéraux (magnésium, calcium, potassium) compte-tenu à la fois de la distance à parcourir qui épuise les réserves et de la chaleur estivale qui accentue les déperditions minérales. Une cure de spiruline, de klamath ou de jus d’herbe d’orge est très conseillée sur le mois précédent votre course. Il serait même intéressant de supplémenter vos boissons énergétiques avec l’eau de mer isotonique (sous climat tempéré) ou de l’eau de mer hypertonique (sous climat chaud). Vous ressentirez vite la différence !

Plusieurs d’entre vous se sont plaints aussi de troubles digestifs après avoir vaillamment franchi la ligne d’arrivée. Phénomènes récurrents observés sur les courses à pied, ces troubles sont amplifiés par l’intensité et la répétition des impacts au sol. En même temps, une célèbre boisson gazeuse caféinée ravitaillait les sportifs dont certains athlètes vainqueurs qui se servaient également de ce fameux breuvage !? L’erreur à ne pas faire ! Pourquoi? Parce que contrairement aux idées reçues, celle-ci n’apporte aucun intérêt nutritionnel pour la récupération du sportif :
1) Elle déshydrate ! Sa formule hypertonique va à l'encontre du but recherché qui est de réhydrater et peut parfois entraîner des diarrhées.
2) Elle est très acidifiante !!! (pH=2.48). Cette acidité peut favoriser l'apparition de troubles gastriques si le soda est pris en quantité pour étancher votre soif. Or qui dit acidité dit inflammation, fatigue, crampes, courbatures ou tendinites.
3) Parce que la caféine n’est pas du tout adaptée aux besoins du sportif après l’effort. Croire que boire votre soda énergisant suffit à vous re-booster est un leurre ! Une fois l’effet coup de fouet passé, votre corps, en demande de vitamines, minéraux et oligo-éléments qu'il ne trouvera nullement dans ce soda, peinera à vivre sur ses stocks déjà bien entamés voir épuisés.

Or, la récupération, trop souvent négligée par les sportifs par manque de discipline ou d'information, est une étape essentielle pour rester performant et cela est encore plus vrai sur des épreuves aussi exigeantes que le Trail ou le Triathlon. A ce titre, tout sportif averti devrait prendre l’habitude d’anticiper car une fois la sensation de fatigue installée, il est beaucoup plus long et laborieux de retrouver sa forme initiale ! Et pour que votre récupération soit pleinement efficace, démarrez la le plus tôt possible après la fin de votre course (idéalement ici dans l’heure qui suit la fin de l'effort) en lui apportant une hydratation à haute densité nutritionnelle, vitalisante.

Mais alors, quelle boisson d'hydratation prendre exactement en récupération? Comment rééquilibrer toutes les carences occasionnées par des efforts de 4 heures pour le premier trailer ou supérieurs à 12 heures pour le meilleur triathlète? Comment résorber cette fatigue qui vous plombe? Pour les chanceux qui ont fait la démarche de venir sur notre stand, nous leur avons proposé notre boisson énergisante Vital de la marque ONE LIFE (sans caféine). Une synergie remarquable de 12 supers aliments bio qui répond parfaitement à tous les besoins du sportif en phase de récupération : boisson non acidifiante, hautement dosée en vitamines, minéraux et oligo-éléments bio-assimilables ainsi qu’en protéines végétales d’excellente qualité ! Ses atouts sont à la fois de :
1) régénérer vos fibres musculaires
2) lutter contre le stress oxydatif (anti-oxydants)
3) favoriser le drainage des toxines (acide lactique)
4) reminéraliser votre corps
5) aider votre système digestif à se rétablir.
En plus, comme elle est parfaitement tolérée sur le plan digestif, Vital peut se prendre avant comme après l’effort et son goût a fait l’unanimité sur place !

Pour compléter les effets du Vital, une cure de probiotiques ou de Kombucha serait vivement conseillée aux sportifs présentant une plus grande sensibilité intestinale.

Sportifs, soyez exigeants et soignez donc votre récupération !

Vous aimez ? Partagez :

Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir une adresse mail valide
Veuillez saisir un message

Retrouvez dans la boutique